Accord, accordage, accordeur de pianos en Suisse Romande pour un service garanti à 100%

Moncef Genoud à Chorus le 15 janvier 2016 (©PS2016)

Une palette de services soignés disponibles dans toute la Suisse Romande depuis 1983. Appelez directement le 079 213 62 01 pour un rendez-vous ou une demande d'information.

Pianos droits, pianos à queue, pianos numeriques neufs ou occasions, service d'accord régulier, service de concert ou en studio, remise niveau mécanique-clavier, réparations, transformations, remise à neuf etc. Retrouvez facilement toutes nos offres actuelles en cliquant sur ce lien ci-dessous :

Votre accordeur en Suisse Romande depuis 1983

Patrice Scanavini, votre accordeur de pianos diplômé ASfp depuis 1983
Service d’accordage et d’harmonisation à Lausanne et environs (Moudon, Yverdon, Morges, Nyon, Vevey, Montreux etc.) mais également dans toute la Vallée de Joux et communes environnantes (Orbe, Vallorbe, Cossonay etc.) sans supplément de prix.
 
 
 
• Je suis a l’écoute de vos exigences et je vous propose un travail personnalisé et soigné.
 
• Pour une satisfaction garantie à 100% grâce à une méthode d'accord unique privilégiant la fusion harmonique de votre instrument ainsi qu'une plus longue tenue de l'accord dans le temps.
 
• Tarif et prix raisonnables et comparables à l'offre concurrente pour une première intervention suivant l'état de l'instrument et la fréquence des services effectués précédemment.
 
• Des conseils précis et ciblés en vue d'obtenir la plus grande satisfaction de votre instrument vous seront également donnés lors de mon intervention.
 
 
 
 
 
 
 

Méthode d'accordage : oreille ou logiciel ?

Logiciel

Il est possible aujourd'hui d'accorder un piano avec des logiciels (Tunelab, Cybertuner) installés dans un smartphone. L'appareil procède au préalable à un échantillonage de l'instrument et fait une proposition d'accord pour chaque note. Cette méthode est possible grâce à la précision du hardware et la puissance de calcul embarqués aujourd'hui dans un simple téléphone. Cette procédure permet un gain de temps non négligeable pour un résultat jugé acceptable. 

Oreille

La précision de l'accord à l'oreille commence là ou celle du logiciel finit, car le logiciel ne peut pas "ecouter" plus d'une note à la fois. Le logiciel ne peut donc pas évaluer l'harmonisation d'un accord ou d'un intervalle ainsi que son degré d'intégration au sein de l'instrument.

L'oreille "écoute" alors que le logiciel "mesure" et calcule selon un schéma prédéfini.

Cette différence est de taille et provient simplement du fait qu'un logiciel est encore actuellement dépourvu de cette intelligence auditive que possède un accordeur entrainé.